MALATAVERNE aux portes de Provence

  • MALATAVERNE
  • MALATAVERNE
  • MALATAVERNE
  • MALATAVERNE
  • MALATAVERNE
  • MALATAVERNE
  • MALATAVERNE
  • MALATAVERNE
  • MALATAVERNE
  • MALATAVERNE
  • MALATAVERNE
  • MALATAVERNE
  • MALATAVERNE
  • MALATAVERNE
  • MALATAVERNE
  • MALATAVERNE
  • MALATAVERNE

Accueil du site > Vivre à Malataverne > Economie

Economie

Plus d’une cinquantaine d’entreprises ont choisi de s’implanter au sud de Malataverne.



Plan de la Zone Industrielle de Malataverne

À proximité de l’échangeur A7, les zones industrielles de :

  • Montchamp,
  • Les Plaines,
  • Le Razas,
  • Les Eoliennes (gérée en partenariat avec Donzère),
  • Combelière,

constituent des localisations stratégiques aux atouts indéniables. Ces zones d’activités possèdent une façade routière (RN7) et/ou autoroutière (A7) de choix.


Pour en savoir plus, consultez nos annuaires :

Voir aussi :

Vous souhaitez faire connaître une nouvelle activité ? Signaler une cessation d’activité ? Modifier ou préciser vos coordonnées ? Ecrivez-nous !


Les Actus...

Vendredi 10 mars
Un petit-déjeuner autour
des problématiques de sécurité de la zone industrielle

La municipalité accueillait les représentants d'entreprises de son territoire, courant mars, autour d'un petit-déjeuner et de thématiques ciblées sur la sécurité.

Quelques représentants d’entreprises se sont retrouvés en mairie ce mois-ci, à l’invitation de M. le Maire, Alain Fallot, et de Véronique Alliez et Sébastien Secard, conseillers municipaux en charge de la vie économique. Autour d’un petit-déjeuner convivial, ce rendez-vous annuel est un moment privilégié de "rencontres entre voisins" de la zone industrielle malatavernoise. C’est aussi le moment de faire le point sur des problématiques communes et sur le rôle que peut y jouer la collectivité. A ce titre, divers points liés à la sécurité routière, la gestion des déchets ou encore la pré-signalisation des enseignes ont été abordés. A. Fallot a démêlé à ce sujet la part de compétence prise par la commune, le Département ou l’Etat, selon le cas et les voies concernées ; la commune se faisant néanmoins le relais entre tous. La présentation par la police municipale d’un projet de vidéoprotection a ensuite occupé une bonne part de la réunion. Ce dispositif offrirait en effet une réponse globale et adaptée à la sécurisation du secteur, régulièrement victime d’une délinquance ciblée sur certains trafics, allant du vol de carburant à celui de matières premières ou de matériel. Tout l’enjeu consiste désormais à fédérer l’ensemble des entreprises autour de se projet conçu pour elles, et qui a déjà fait la preuve de son efficacité au coeur du village, soit par un déplacement de la délinquance, soit par l’apport d’informations déterminantes pour la résolution de nombreuses enquêtes, qui ont régulièrement dépassées le cadre strict du territoire malatavernois. Sur la cinquantaine d’établissements implantés sur la Z.I., certains ont déjà pris des mesures individuelles en fonction des assauts qu’elles ont subis mais celles-ci restent complémentaires d’un dispositif de vidéoprotection qui verrouilleraient les voies d’accès à leurs propriétés et permettrait une synergie efficace avec les services de police et de gendarmerie. Or ce projet est onéreux (environ 71000€) et se place essentiellement sur la sécurité des biens plus que des personnes. C’est pourquoi A. Fallot a précisé qu’il ne pouvait être porté par la commune seule, appelant chacun à se positionner sur sa participation financière, dans une démarche à la fois solidaire mais aussi de bon sens, soucieuse de mettre en oeuvre des solutions techniques qui ont fait leur preuve.


Vendredi 17 juin 2016
Les acteurs économiques se rencontrent autour d’une paëlla

Repas des entreprises malatavernoises, vendredi 17 juin 2016.

Repas estival et convivial à la mi-juin, pour la vingtaine d’entrepreneurs Malatavernois qui se sont rencontrés à l’initiative de la municipalité. Le Maire Alain Fallot et les conseillers municipaux Véronique Alliez et Sébastien Sécard ont orchestré ce repas sous la Tuilerie, après bien d’autres réunions de travail plus sérieuses autour de thèmes tels que la sécurité, la mutualisation ou l’emploi. Tous les participants, généralement voisins mais pris par le temps et leurs activités, se sont dits ravis de pouvoir enfin échanger entre eux, à la faveur d’un bon repas. La paella dégustée avait d’ailleurs été préparée par Nosh’Express, nouvellement installé sur la zone industrielle à côté de la station service. Une initiative concluante, qui devra visiblement être renouvelée.


VŒUX 2016
Lundi 18 janvier 2016
Un petit-déjeuner avec les entreprises malatavernoises

M. le Maire, Alain Fallot, a présenté ses vœux aux entreprises locales, à l'occasion d'un petit-déjeuner offert en mairie lundi 18 janvier 2016.

Près d’une vingtaine d’entreprises malatavernoises ont répondu ce 18 janvier, à l’invitation de M. le Maire, Alain FALLOT. Ce petit-déjeuner réservé aux acteurs économiques locaux constituait la 2nde édition du genre. Un peu plus nombreux qu’en 2015, les participants n’étaient pas nécessairement les mêmes sur plus d’une cinquantaine de sociétés conviées, la plupart implantées sur la zone industrielle malatavernoise. Tous cependant, hier comme aujourd’hui, ont insisté sur l’importance des réseaux locaux et de l’entraide. Ils ont ainsi salué l’initiative de M. Fallot et de Sébastien Secard, conseiller municipal mais également représentant de la société Novarc au cours de cette matinée.

Après les présentations d’usage et la découverte des voisins, les échanges sont allés bon train sur des thèmes aussi divers que la signalétique, les déchets, l’emploi ou la sécurité. A ce propos, des remerciements sont allés au service de police municipale, qui a effectué plusieurs rondes sur la ZI durant les fêtes de fin d’année, dans le cadre de la surveillance des zones de commerce… Autant de thèmes que les élus ont proposé d’aborder encore tout au long de l’année, autour cette fois de groupes de travail à constituer. Pragmatique, S. Sécard a également proposé de fédérer les entreprises qui le souhaiteraient autour de contrats de prestations communs. Il s’agira aussi de partager un ensemble de "bonnes pratiques" autour de problématiques et besoins identifiés. Des propositions devraient être lancées en ce sens avant la fin du mois.


Retour à la page précédente



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF