MALATAVERNE aux portes de Provence

  • MALATAVERNE
  • MALATAVERNE
  • MALATAVERNE
  • MALATAVERNE
  • MALATAVERNE
  • MALATAVERNE
  • MALATAVERNE
  • MALATAVERNE
  • MALATAVERNE
  • MALATAVERNE
  • MALATAVERNE
  • MALATAVERNE
  • MALATAVERNE
  • MALATAVERNE
  • MALATAVERNE
  • MALATAVERNE
  • MALATAVERNE

Accueil du site > Pages Annexes > Des entreprises malatavernoises écologiques, innovantes...

Des entreprises malatavernoises écologiques, innovantes...

Mercredi 17 juin 2015, les élus locaux sont allés à la rencontre de deux entreprises malatavernoises innovantes qui, chacune à leur manière, sont résolument tournées vers l’écologie. M.-P. Mouton, N. Daragon et L. Chambonnet représentaient le Département, aux côtés de leurs collaborateurs et d’Alain Fallot, maire de Malataverne.  

Patrick Paillère présente ERGOSUP aux élus locaux, mardi 16 juin 2015.


1ère étape,
la Bulle Verte.

Voilà une affaire de famille (M. et Mme Marcesse et leur deux enfants) et de conviction : celle du respect de l’environnement. Créée en 1988, le Bulle Verte fabrique des produits d’entretien et de soin écologiques, formulés à partir de matières naturelles (lavande, pin, olive, abricot, colza, etc). De nombreux magasins (jardineries, coopératives, etc) distribuent leurs produits, mais il est possible de les découvrir directement au petit magasin d’usine, situé au Mas Sainte-Agnès sur la route d’Allan.

La Famille Marcesse, créatrice de la Bulle Verte.


Les start-up de la ZI Combelière :
Hevatech & Ergosup

En fin de matinée, la délégation s’est ensuite rendue dans les locaux d’Ergosup et Hevatech, sur la ZI Combelière. Ici : une seule équipe, mais deux sociétés, qui développent deux technologies différentes.

J-H Chaix raconte l'aventure Hevatech et détaille le procédé breveté Turbosol.

Hevatech tout d’abord, développe des solutions "propres", simples et compactes, pour stocker la chaleur et la convertir en électricité.
Un prototype de son convertisseur breveté Turbosol fonctionne justement dans l’atelier malatavernois. Très peu d’huile végétale, de l’eau, quelques cuves et tuyaux, un fonctionnement à basse pression… Voilà un procédé "écolo-économique", en rupture avec les solutions alternatives existantes, et qui bénéficie du soutien de TOTAL et de l’ADEME. Issu de recherches sur les accélérateurs diphasiques menées en collaboration avec le CNRS pour une application aérospatiale, le module Turbosol a été adapté pour répondre à des besoins d’applications industrielles et domestiques. La technologie cible prioritairement des applications de moyennes puissances (20 kW à quelques MW électriques) correspondant à des chaleurs industrielles ou des rejets thermiques d’échappement (gamme de températures entre 200 et 600 °C).
En 2015, Hevatech finalise le montage de son premier module 25 kW, qu’elle transférera sur un site industriel pour une expérimentation grandeur nature. L’industrialisation des premiers modules est programmée à l’horizon 2017-2018.

Dans la pièce à côté… : la prometteuse Ergosup.
C’est qu’elle vient de décrocher le Saint Graal en passant haut la main les deux premiers tours du Concours Mondial de l’Innovation. Pour la phase 1 (études), elle a déjà obtenu la bagatelle de 200 000 €. Pour la phase 2 (élaboration de prototypes, dite de "levée des risques"), elle va percevoir à peu près 2 M€... Elle concourt actuellement - évidemment - pour la phase 3 (phase d’industrialisation).

Un peu de zinc... Et voilà l'électrolyse revisitée..


Ergosup développe un procédé innovant de stockage et conversion d’électricité en hydrogène sous pression. Il s’agit d’un "simple" procédé d’hydrolyse, mais qui découple la production d’oxygène et d’hydrogène, grâce au sel de zinc. L’hydrogène est ainsi produit « à la demande » et sous pression… Ce qui constitue quelques avantages majeurs en matière de performance, de sécurité et d’économie. À moyen terme, les marchés ciblés par Ergosup sont la fourniture d’hydrogène décarboné pour les applications industrielles, mais aussi l’implantation stations-services hydrogène.


Retour à la page précédente



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF