MALATAVERNE aux portes de Provence

  • MALATAVERNE
  • MALATAVERNE
  • MALATAVERNE
  • MALATAVERNE
  • MALATAVERNE
  • MALATAVERNE
  • MALATAVERNE
  • MALATAVERNE
  • MALATAVERNE
  • MALATAVERNE
  • MALATAVERNE
  • MALATAVERNE
  • MALATAVERNE
  • MALATAVERNE
  • MALATAVERNE
  • MALATAVERNE
  • MALATAVERNE

Accueil du site > Pages Annexes > CHAPELLE DE RAC

CHAPELLE DE RAC

La voûte du chœur rénovée

L’Association pour la Rénovation de la Chapelle de Rac (l’ARCR)vient une nouvelle fois de faire appel à Robin Bergman et Heike Lettmann, artisans spécialisés dans la restauration d’art, afin de donner une nouvelle jeunesse à la voûte de la chapelle de Rac. Ces derniers ont œuvré durant une quinzaine de jours, courant mars, sur ce projet conjointement financé par la commune et l’association...

JPEG - 112.9 ko
Application de l’enduit à la chaux par Robin Bergman. Un moyen sûr et efficace d’éviter la création de nouvelles fissures.

En effet, ces deux artisans étaient déjà intervenus pour la restauration de la chapelle du Rosaire en 2008 (rénovation des fresques murales et des statues). Hier comme aujourd’hui, ils ont su prodiguer leurs soins attentifs et experts aux contours délicats de la voûte.

Robin Bergman s’est attelé à la maçonnerie, colmatant les fissures d’un enduit à base de chaux. Le choix du produit est esthétique car il est discret et donne un aspect naturel, mais il est surtout nécessaire puisqu’il empêche la propagation des fissures creusées par les années tout en évitant que d’autres fêlures ne se forment. La chaux possède également des qualités d’isolation thermique et acoustique essentielle pour la chapelle.

En utilisant de la caséine, un fromage blanc qu’elle a mélangé à de la chaux, Heike Lettmann a su redonner des couleurs à cette voûte qui avait perdu de son éclat. L’artiste-peintre a ensuite ajouté des pigments naturels afin de s’approcher le plus possible des couleurs d’origine. Ainsi, les peintures déjà présentes depuis 1840 non seulement n’ont pas disparues, mais ont retrouvées les teintes de leurs meilleurs jours.

Si vous souhaitez vous rendre compte du travail effectué, l’ARCR vous donne rendez-vous le 19 avril prochain, 18h, à l’occasion de son assemblée générale… Mais si le temps vous manque, ne ratez pas le prochain rendez-vous qu’elle vous propose, les 1er et 2 mai 2013, parallèlement à la traditionnelle foire aux fleurs. La chapelle ouvrira ses portes pour l’exposition de peinture annuelle, dont l’invitée d’honneur sera l’artiste-peintre racoise Monic-Michèle, de l’Atelier du Rac.


D’un coup de pinceau à l’autre, la chapelle se dessine

Il a été remarqué pendant cette restauration que différentes retouches avaient été faites sur la voûte entre le XIXe et le XXe siècle. Le chapeau du Cardinal, par exemple, aurait été peint plus tardivement. D’après l’œil avisé d’Heike Lettmann, les motifs végétaux placés sur les contours des quatre pans de la voûte seraient de 1840, date de la dernière reconstruction de la chapelle. Au centre en revanche, des motifs à connotations religieuses seraient des ajouts plus récents… Une évolution picturale à l’image des hommes qui ont tour à tour traversé les âges et marqué cette chapelle de leur empreinte.



Retour à la page précédente


Application de l'enduit à la chaux par Robin Bergman. Un moyen sûr et efficace d'éviter la création de nouvelles fissures. La restauration du choeur de la voûte a necessité la mise en place d'un imposant échaffaudage. La voûte, après restauration...


Site réalisé en SPIP pour l'AMRF